Chambre de Commerce Latino-Américaine
Projet ALPHA-PARIS
Le contexte

Nous sommes en train de vivre, autant en France qu’en Europe, une des plus profondes crises que nous n’ayons jamais connue. Depuis 2008, les crises se succèdent : la crise immobilière, la crise financière, la crise de la dette, la crise de l’euro et, maintenant, la crise de doute dans notre système, ce qui ne cesse pas d’éroder, et très fortement, les fondations de l’Europe que nos aïeuls avaient construit. Le chômage est au point les plus hauts de notre histoire et le manque de perspectives apparentes dans les secteurs traditionnels, tournent le regard des jeunes vers les pays émergents, mais cela demande la connaissance de langues et une approche culturelle différent. Dans ce contexte, la zone « espagnol », présente des avantages incontestables car sur plus de 22 pays et sur 3 continents on parle espagnol, même aux USA, déjà 50 millions de personnes en parlent. La grande majorité des pays hispanophones se trouve sur l’Amérique Latine où le taux de croissance est encore important et où il y a des nombreuses opportunités. Les seuls problèmes auxquels nous devons faire face aujourd’hui sont la distance, la diversité culturelle et l’instabilité politique de certains pays.

Les objectifs

Nous ne pouvons pas intervenir ni sur la distance ni sur la stabilité politique, du moins de manière directe, en revanche, nous pouvons aider à gérer les difficultés provoquées par la diversité culturelle. Cela explique que notre objectif consiste à créer et à développer un instrument qui facilité l’évaluation et la création de modules de formation adaptés à la nouvelle situation de multi-culturalité où l’apprentissage des langues et de la culture dans un cadre professionnel, demandera aux enseignants des expériences ou des vécus qui n’ont jamais pu obtenir. Notre méthode, est basée sur un test de double perspective qui permet de déterminer quels seront les paramètres essentiels pour fabriquer des modules de formation adéquats, il s’agit un test qui présente des nombreuses innovations et qui est d’usage facile et transférable. Il doit permettre de lutter contre le chômage et donner une lueur d’espoir aux jeunes et les moins jeunes, autant en France que dans le reste de l’Europe, mais en plus, il permettra aussi un rapprochement des deux continents et la reconnaissance mutuelle de valeurs, à travers de la culture et de la langue, une langue qui est en mesure de demander qu’elle soit légitimement reconnue comme langue co-officielle par toutes les organisations internationales.

Présentation d’ALPHA TEST et PARIS, deux instruments innovants

ALPHA – PARIS est, comme nous avons déjà annoncé, un Test qui est né comme instrument d’appui pour les enseignants qui sont obligés d’associer la compréhension et l’apprentissage d’une langue - dans notre cas l’espagnol d’Espagne et des pays Latino-Américains – à l’intégration de la culture ou cultures d’un ensemble de pays, dans un cadre social et professionnel, caractérisé par la multi-culturalité.

Ce test servira, en même temps, de système d’orientation dans la prise de décisions des responsables de Ressources Humaines, quand une expatriation dans les pays latino-américains est à envisager. Par la même, les jeunes diplômés à la recherche d’une opportunité de travail à l’international pourront valoriser leurs compétences linguistico-culturelles et professionnelles avec la présentation des résultats obtenus dans le Test, ce qui devrait améliorer leur mobilité.

Structure du Test

Le Test a été structuré de manière à pouvoir fusionner dans des catégories similaires et communicantes les compétences linguistiques telles qui ont été définies par le Conseil de l’Europe, dans ce qu’on appelle le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (C.E.C.R.L.), avec les paramètres anthropologiques de comportement - ou des tendances ou manifestations du comportement - dans le processus d'apprentissage de la langue et de la culture socio-professionnelle qui s'y rattache (P.A.R.I.S.). L’attribution des valeurs numériques à ces catégories permet le travail de mesure et d’analyse pour lequel ALPHA a été créé.

Pour arriver à cela, le Test ALPHA prend quatre angles d'analyse dans un cadre d'anthropologie culturelle, c’est-à-dire, il prend des angles ou perspectives qui essaient de mesurer la marque de la culture dans le comportement ainsi que les aspects psychologiques dans le comportement individuel, mais aussi les aspects sociologiques dans les réactions de groupe et dans l'assimilation des stratégies de pouvoir dans un cadre socio-politique.

Ce système appelé P.A.R.I.S. (Positionnement Anthropologique de Référence pour l'Insertion Socio-professionnelle), est étroitement lié au principe de probabilité dans la prise de décisions, principe sur lequel nous parlons dans la présentation globale du test et qui s'adapte particulièrement bien aux problèmes de gestion de la diversité dans le cadre du management en situation de multi-culturalité qui vivent nos entreprises. C’est une des raisons pour lesquelles, nous considérons cet ensemble comme un apport innovateur et fondamentale pour les sociétés fortement internationalisées, ainsi que de haut intérêt pour les grandes écoles de management et pour tous ceux qui devront s’expatrier à un moment ou un autre de leur carrière.

Caractère innovateur d’ALPHA - PARIS
Il y a trois innovations fortes dans ce test :

(1) Il analyse l’espagnol employé en 22 pays avec la diversité culturelle représentée dans un cadre professionnel multiculturel.

(2) Il n'est pas un test binaire, correspondant aux seuls critères de vrai/faux, très limitatifs dans l'analyse d'un élément complexe comme la langue, qui porte l'implicite de la culture. En ALPHA-TEST, nous avons introduit le principe de probabilité, car les langues évoluent et quand elles sont parlées sur plus de 22 pays, la complexité introduite par la diversité culturelle ne permet pas une approche binaire.

A titre d'exemple, quand nous interpellons une personne sur un sujet quelconque, en fonction de sa culture, son niveau linguistique et son expérience, nous pouvons établir des probabilités sur les réponses décidées ou sur réactions qu'il aura, c'est-à-dire, la probabilité qu'une réponse spécifique se produise peut être nulle, peu probable, assez probable ou très probable, et c'est la valeur numérique de ces probabilités qui nous permet d'obtenir des résultats homogènes et fiables.

Concrètement dans le Test ALPHA, nous avons établi un système de questions à réponse correcte, réponse probable et réponses nulles. Ce système, selon le niveau de difficulté de certaines questions, nous donne la possibilité, en plus, de limiter l'impact négatif des énoncés mal ou incorrectement formulés et pouvant induire en erreur l'examiné, car une personne bien formée, qui ne trouve pas la réponse correcte, trouvera très probablement la probable, nous facilitant ainsi la création d'une distribution moyenne de résultats qui configure une courbe de Gauss très homogène, donc fiable et sure.

(3) Il est un test qui mesure conjointement les compétences linguistiques (C.E.C.R.L.) de l'examiné dans un langage socio-professionnel employé sur plus de 22 pays, et les tendances ou manifestations du comportement dans le processus d'apprentissage de la langue et de la culture socio-professionnelle qui s'y rattache (P.A.R.I.S.).

Matrice PARIS

Pertinence d'ALPHA-PARIS

Comme nous l’avons souligné dans le contexte qui explique la naissance de cet instrument innovateur, nous vivons depuis 2008 une crise très profonde qui affecte tous les secteurs mais aussi les fondations de l’Europe. Dans ce cadre, la connaissance de langues étrangères est nécessaire et le développement d’une approche culturelle de la langue, l’est encore plus. Dans ce contexte, la zone « espagnol », présente de avantages incontestables car sur plus de 22 pays et sur 3 continents on parle espagnol, même aux USA, déjà 50 millions de personnes en parlent. En outre, la grande majorité des pays hispanophones se trouve sur l’Amérique Latine, où le taux de croissance est encore important ce qui devrait être un atout pour l’insertion professionnel des jeunes connaissant l’espagnol et où l’expérience des seniors serait valorisée.

Par ailleurs, le test est structuré, ses paramètres normalisés et standardisés afin de travailler sur des valeurs numériques et les résultats sont présentés dans un format unique de facile lecture. Pour cela nous avons élaboré un logiciel de lecture, il est donc transférable.

L’implantation de ce système permettrait aussi de faciliter la connaissance d’un monde complexe qui jusque maintenant a eu de difficultés pour se faire connaître et reconnaitre internationalement. La diversité culturelle du continent américain parlant l’espagnol a beaucoup à nous apprendre, mais ces pays sont aussi à la recherche d’un traitement digne et équitable. Nous savons que la garantie de la paix est basée sur un commerce équitable et que cela passe par la connaissance mutuelle et le développement de la formation dans la dignité. Apprenons à les connaître dans la dignité, à l’aide d’ALPHA-PARIS.

Avantages

L’élaboration de catégories et le système de mesure développé avec ALPHA-PARIS est un travail fondamentale qui manque lourdement dans la préparation actuelle des modules de formation interculturelle et linguistique, car les résultats du test, permettent le repérage des paramètres de comportement liés à l’assimilation linguistico-culturelle, et donc de normaliser ces paramètres, de les structurer et d’élaborer les orientations de la formation dans un cadre professionnel multiculturel. Par ailleurs, le modèle de certificat standard, qui met en parallèle l'analyse des compétences selon le C.E.C.R.L. et selon P.A.R.I.S., peut être complété à la demande, pour les entreprises désirant avoir une analyse poussée des personnes en préparation pour l'expatriation.